LE GUIDE COMPLET POUR PECHER LE BLACK-BASS AUX JIG


Quel jig choisir en fonction de ses postes?
Quelle animations utiliser?
Faut-il un matériel spécifique pour pêcher correctement?

Tout un tas de question qu’un débutant pourra se poser(et que je me suis posé par la même occasion).

Dans cet article je vais essayer de décomposer au maximum l’essentiel des informations.
Afin de pouvoir vous offrir un guide complet pour pratiquer correctement cette fabuleuse technique qui est:

La pêche du black bass au jig.

Il y a une technique en France très peu utilisée pour pêcher le bass.
Pourtant outre Atlantique cette dernière est considérée comme l’arme absolue pour débusquer notre diable vert de sa taverne.

Cette arme  c'est le jig. Plus précisément le rubber jig.

La plupart des basser français (du moins ceux  que j’ai eu l’occasion de rencontrer) possèdent Dans leurs boîte un ou plusieurs jig qui prennent la poussière.

Pourquoi?

Ce leurre ressemble à une vulgaire tête plombée avec une boule de poils.
Contrairement  à certains leurres japonais ou la ressemblance avec une véritable proie est frappante.

Le jig  lui ne ressemble à rien. Sauf à un vulgaire bout de plomb à l’image du plomb palette.

Maintenant imaginez quand vous donne le choix entre un magnifique jerkbait imitant à la perfection une ablette (mets pour les bass gourmand )  ou un jig.

Il y a fort à parier que votre choix se fera sur  le leurre le plus imitatif.



Le pêcheur commun et moi le premier. Considère à tort sa vision à celle du poisson.
Hors il est prouvé que leur vision est bien différente de la notre.

A cela ajoutez une ligne latérale capable de percevoir la moindre vibration à des kilomètres à la ronde.
.
Vous obtenez la différence entre nous et les poissons.

J’ai moi même au début eu du mal à le croire.
Pourtant aucun leurre n’est plus polyvalent pour la pêche du bass qu'un jig.
Voilà pourquoi j’ai mis quelques années avant de franchir le pas.

Cette tête plombée habillée d'une jupe un peu à la façon des personnes que vous pouvez rencontrer tard le soir au bois de Boulogne.

Pêche des blacks bass depuis des années et continue à  attraper du bass en toutes saisons et sur tous les postes. Au U.S.A ou dans le monde entier.

Depuis toutes ces années.
Les jigs n’ont cessés d’évoluer pour devenir de plus en plus spécialisés.

1/ Pourquoi pêcher le black au jig?

Plutôt que de vous faire un long discours. je vais vous présenter sous forme de liste les avantages de la pêche aux rubber jig.

Vous les connaissez?

  • Imitation réaliste d’une écrevisse
  • Aucune action mécanique. Ce qui lui confère un bruit aléatoire comme une vraie proie.
  • Position vulnérable sur le fond.
  • Véritable leurre 4x4. Il passe partout et peut pêcher partout. nous verrons plus bas qu’il n’est pas obligatoire de changer de leurre à chaque situation rencontrées.
  • Il est pêchant de son entrée à l’eau, jusqu’au fond. Aussi bien en mouvement que immobile.

Je pourrais encore vous en citer d’autre.
Mais bon je pense qu’avec ça je vous ai mis l’eau à la bouche.

Oui?
Alors entrons dans le livre du sujet.



2/Quel matériel pour pêcher au rubber jig:

Si vous ne voulais pas passer à côté de votre pêche.
Ou tout simplement louper tous vos ferrages.
Alors il va vous falloir investir dans un matériel spécifique.
Ne vous inquiétez pas mon but n’est pas de vider votre compte en banque.

2.1/ Le choix de la canne

Pour faire simple la canne devra être obligatoirement une baitcasting.

J’entends déjà les mauvaises langues dire:

<<Mais non moi je pêche au jig avec ma spinning et ça marche très bien>>

Vous pouvez aussi faire du ski alpin avec des ski de fonds c’est possible.

Mais je vous déconseille de faire la course avec un skieur bien équipée.

Pour la canne c’est idem.


Les avantages du casting sont:

  • Vitesse d'exécution plus rapide
  • Précision accrue
  • Moins de fatigue en fin de journée
  • Et l’essentiel beaucoup plus de poissons au compteur.

Concernant la longueur de la canne. Vous aurez le choix entre 2 écoles.

La première.
Les partisans des cannes courtes.
De 6’3” à 7’ soit environ de 1.8 à 2.1m.

Les avantages d’une canne courte pour la pêche au jig sont :

  • Idéales pour les pêches de proximité ou milieu encombrés.
  • Facilité pour skipper .
  • Pratique pour les pêche en float tube.

La seconde école, vous l’aurez compris.

Son les amateurs de cannes longues. 
Comprise entre 7’ et 7’6” soit environ 2.1 à 2.3m

Voyons voir ensemble les avantages de ces dernières, qui seront aussi les inconvénient des cannes plus courtes.

Les avantages d’une canne longue:

  • Meilleur contrôle des lancés
  • Bras de levier suffisant pour ferrer
  • Lancé plus lointain.

une fois la longueur définie.
Il y a une chose à prendre en compte...

La puissance de la canne. Je ne vais pas vous rajouter un dilemme en plus.
Non ici le choix sera beaucoup moins cornélien .

Soit une canne de puissance MH où H en fonction des jigs que vous utiliserez le plus souvent. (Nous verrons plus bas comment choisir son jig)

L’essentiel pour pêcher le bass au jig, c’est qu’elle soit dotée d’une bonne réserve de puissance.

L’action quant à elle sera primordiale.

Comme pour la longueur, 2 écoles se battent pour ce type de pêche.

  • Les action raide (x-fast)
  • Au action un peu plus souple de pointe (fast)

Faisons le tour des avantages et inconvénients de l’une et l’autre action.

les avantages d’une action raide:

  • Meilleures sensations.
  • Ferrage plus puissant
  • permet de découper le cover d’un coup sec

les avantages d’une action plus souple:

  • Moins de décroché
  • Pitching (lancés sous la canne) plus lointains
  • Posé plus discret

Voilà pour la canne il va falloir que vous fassiez un choix entre les différents paramètres. Celui ci devra être dicté par rapport à votre façon de pêcher et à l’utilisation à laquelle vous là destiné.

Prenons un exemple:

Si vous comptez vous servir de votre canne de temps à autre pour des pêches à la frog ou au swimbait. Alors une canne longue de puissance H aura votre préférence.
Ceci vous évitera d’acheter deux cannes pour 2 type de pêche.

Et voilà vous venez de faire des économie.
En dit merci qui?

Ci-dessous 2 modèles de canne qui font l’unanimité auprès des pêcheurs aux jigs:

  • Les POWELL 3D MAX remplaçantes de la série MAX avec les modèles 683 et 703 CEF. Vous pouvez allez voir les avis sur les forum américains ou français. Les commentaires sont vraiment positifs.
  • La STEEZ FLOGGER d’après beaucoup de monde cette canne est la référence pour la pêche au jig ou en texan.

Vous pouvez acheter les ancien modèles de la série MAX ici

Ou la nouvelle série 3D MAX ici

pour la STEEZ FLOGGER vous pouvez l’avoir ici ou là au meilleur prix ici.

Voilà vous avez l’un des éléments clé pour pêcher correctement au jig.
Mais il vous manque l’arme essentiel pour multiplier par 2 le nombre de touche…..

2.2/ Le moulinet


Pour certains pêcheurs le moulinet n’est qu’une simple réserve de  fil.
Pour les autres, c’est la solution pour rentrer plus de bass au vivier.

Il devient le chef d'orchestre. Le métronome.
C’est lui qui vous dictera la cadence.

Vous aurez le choix entre les versions PROFIL ROND ou les LOW PROFIL.

Ceci n’aura que peu d'importance dans votre façon de pêcher.
Choisissez le profil en fonctions de vos préférences et de votre marque préférée.

Le critère le plus important pour être performant reste le ratio (nombre de cm au tour de manivelle) plus c’est long et plus c’est bon.

Ici le choix devra obligatoirement se tourner sur un modèle HIGHT SPEED

Avantages d’un ratio élevé:

  • Récupération de la bannière entre 2 phase d’animation.
  • Ramener son leurre pour pouvoir relancer plus rapidement.
  • Lors d’une touche à revenir, pour un meilleur ferrage.

Pour l’anecdote:

Je me suis mis à rechercher le black-bass au jig depuis peu.
Pour tout vous dire suis loin d’être un expert dans cette technique.
Mais mon envie de progression est bien réelle.

Elle me permet d’apprendre rapidement, de tester ce qui marche et ce qui ne marche pas. Comme beaucoup de monde je ne comptais pas investir dans du matériel spécifique.
Je pensais (à tort) avoir assez de matériel pour pêcher correctement.

Lors d’une sortie avec un ami qui maîtrise parfaitement le sujet. 
Avec du  matériel adéquate, il ma fait une démonstration qui m'a laissé pantois.

La ou je faisais 3 lancés, il en effectuais 4.
Sur une journée à plus de 300 lancés. Je vous laisse faire le calcul.

Résultat le score fut sans appel. J’ai pris la fessée de ma vie.
Mon moulinet à l’époque avait un ratio de 6.0. le siens était de 7.2.
La différence était flagrante.

Tout  ça pour vous dire que vous pouvez pêcher avec le matériel en votre possession. Surtout si la pêche au jig n’est pas une de votre priorité.
D’ailleurs, il y a quelques années un ratio de 6.0 était considéré comme un moulin hi-speed.

Par contre si vous voulez vraiment vous faire plaisir.
Alors voici:

Ci-dessous 2 moulinet à ratio élevé:

  • le nouveaux DAIWA ZILLION avec un ratio de 9.1.1 que vous pouvez acheter au meilleur prix ici
  • L’ABU GARCIA REVO ROCKET avec son ratio de 9.01. Achetez le à un super prix ici




3/ Les différents types de jig:


Comment choisir son jig?

Vous allez me dire un jig  reste une vulgaire TP avec une jupe.
Donc pourquoi se prendre la tête à faire un choix?
Je vous comprends, je raisonné exactement de la même façon.

Malheureusement la réalité est tout autres et la vérité est que chaque forme de jig ont des caractéristiques bien précises.
Qui vous permettront de pêcher dans les différentes situations rencontrées.

Si vous ne faites pas le bon choix. Il y a de grande chance que vous laissiez un grand nombre au fond de l’eau. Vu le prix des jig il y a de grande chance que vous ne fassiez pas amis/amis avec votre banquier.

En ne pêche pas une forêt immergée ou une pente rocheuse avec le même jig.
Chacun d’entre eux possèdent des caractéristiques mécanique qui leurs sont propre.

Il existe une multitude de forme et elles n’ont pas été inventées pour faire jolie.
Mais bel est bien pour s’adapter aux différentes possibilité rencontré au bord de l’eau (bois noyé, rocher, tc…).

Voyons voir ensemble quand les utiliser? et dans quelles circonstances?



3.1/ les jig standard ou tête ronde


Surement celui que vous rencontrerez le plus souvent.
Appelé aussi JIG ALL ROUND.

Quand l’utiliser?

  • Pratique sur les pêche à courte distance
  • Pêche en pleine eau (eaux profondes)
  • Dans le cover végétal
  • Le long des structures verticales.Pour déclencher des attaques réflexes.

Ce jig est parmi les plus polyvalent. Le leurre à tout faire grosso-modo.
Il se débrouillera moyennement bien dans toutes les situations rencontrées.
Il coule rapidement en filant droit.

Attention tout de même il a tendance à rouler et à se coucher sur le côté une fois posée sur le fond. Ce qui augmentera le nombre d’accro et surement de casses.

Pour palier à ce problème.

3.2/ les jig foot ball



Comme son nom l'indique, la tête de football a une conception qui ressemble à la forme d'un ballon de rugby (football américain).

Ou les utiliser?

  • Sur le fond rocailleux, gravier,tous les fonds dur
  • Pour des pêches à gratter
  • Pour les pêche profondes.
  • Pour rechercher les poissons suspendus (swimming jig)
  • Ou pour pêcher les cassures en marche d’escalier

Ces têtes plombées en l’avantage de couler rapidement, mais surtout de tenir l'hameçon en position haute lorsqu'il est posé sur le fond.
Ce qui en fait un leurre passe partout.

Maintenant cela ne signifie pas qu’il pourra passer partout et dans toutes les circonstance. il n’est absolument pas fait pour pêcher dans l’herbe ou autre végétation épaisse.

Pour ça il existe…

3.3/ les jig ARKEY

Pour la petite histoire, ces têtes plombée ARKEY ont été conçus dans l’état de l’ARKANSAS d'où l’origine de son nom.
De  forme ronde, avec un ventre élargie, Il a l’avantage de conserver toujours l’hameçon vers le haut (comme les jig football)

Sa forme atypique permet de le faire rebondir sur les obstacles.
Outre le fait qu’il ne s’accroche presque pas.
Le contact incessant avec les obstacles à pour don d'agacer fortement les bass et de  les faire réagir.

Dans quels endroits l’employer?

  • Autour des champs de nénuphar
  • Dans les bois mort ou il excelle
  • les fond rocheux
  • Aussi bien en eau profonde que peu profonde.

Nous venons de  voir les possibilités pour pêcher dans les endroits encombrés (cover).
Imaginer que le bass s’attrape uniquement dans ce genre d’endroits.
Équivaut à se tirer une balle dans le pied, ou se mettre des bâtons dans les roues pour les pêcheurs PMR.
La pêche en pleine eau donne des résultat surprenant.
Et pour réussir dans cette situation, il y a le...

3.4/ le swimming jig

Qu’est ce qu’un  swimming jig?

Si vous traduisez littéralement vous obtiendrez un jig de natation.
Entendez par là un jig pour des pêche linéaires.

je sais déjà la question que vous allez me poser.



Pourquoi ne pas se servir d’une simple tête plombée?
Ou alors des différents jig vu précédemment?

Vous avez raison il serait possible de les utiliser et à bon escient.
Cependant les swim jig en des avantages indéniables.
D’ailleur la technique elle même mériterait de ma part un article complet.

Voyons voir plutôt ou pêcher avec avec?.

  • Pêche en pleine eau
  • pêche dans les herbier


Sa forme pointue apporte plusieurs avantage:

  • Passage facilité dans les prairies immergées
  • Montage alléger grâce à l'aérodynamisme de la TP

Voilà nous venons de faire le tour pour les différent forme de jig que vous pouvez trouver sur le marché.

Maintenant il existe une autre caractéristique qui va jouer un rôle dans votre choix…

4/ Quelle jupe choisir?



Le choix de la jupe va influencer directement le comportement de votre jig.
Soit en le faisant planer ou au contraire ondulé.

A l’heure actuelle il existe deux sorte de jupes pour vos jig.

  • Les jupes en silicone.
  • les jupes en caoutchouc.

Afin de vous décider dans votre choix.
Essayons de comprendre les avantages/inconvénients de  uns et des autres.

Les avantages des jupes en caoutchouc:

  • Plus souple. Donne l’impression de vie.
  • A l’arrêt les fibres se déploient.
  • reste souple dans l’eau froide.

Les avantages du silicone:

  • Grand choix de couleur et de motif.
  • Grande durée de vie.
  • Résiste aux fortes chaleure.

Les inconvénients des jupes en caoutchouc:

  • Peu de choix en couleur.
  • Couleur unis seulement
  • Plus fragile.
  • Vieilli mal.

Les inconvénients du silicone:

  • Moins souple que le rubber
  • Se rigidifie dans l’eau froide

Comme vous l’aurez compris. chacun à ses avantages et inconvénient.
Mais alors.
Comment  faire le bon choix?

Privilégiez les fibres en caoutchouc pour toutes les pêches ou votre jig restera un maximum de temps sur le fonds.
En effet  le jig posé sur le fond déploie ses fibres comme un oursin.
Donnons signe de vie sans animations de votre part.

Pour tout le reste, le  silicone fera l’affaire et couvrira toutes les situations rencontrées.

Je pense avoir fais le tour de tous les composant d’un jig
Cependant en pêchant avec tel quel.
Vos résultats risques d’être médiocre ou peu satisfaisant.

Un jig seul, c’est un peu comme une raclette sans fromage.

Pour qu’il pêche va falloir l'accompagner d’un...

5/ Trailer: 


Dans ce paragraphe nous allons voir:  

A quoi sert un trailer?
Comment faire le bon choix?
Quelle forme choisir?
Pour quelle conditions ?

Le trailer (remorque en anglais) est en général un leurre que vous ajoutez à votre jig.
Quels sont les avantages d’un trailer pour pêcher le bass:

  • Émettre plus de vibration
  • Modifier la profondeur de nage
  • Ralentir la vitesse de descente
  • Changer le volume du jig

Le choix du trailer sera conditionner en fonction de l’humeur des poissons.
Beaucoup de pêcheurs par habitude utilise toujours le même leurre sur leur jig ou spinnerbait.

Et pourtant me diriez vous ils attrapent des poissons
Oui c’est vrai mais si en adaptons leur trailer.

N'aurait-il pas fait plus de black-bass?

Pour la petite histoire.

Lors d’une session de pêche matinale avec un ami, les bass interceptaient tous mes leurres qui chutaient rapidement vers le fond.
En peu de ton nous avions bouclés chacun notre quota.
Puis la pêche est devenu difficile.

Pourtant La rivière ayant une belle population de black et les postes des poissons étaient identifiés.
Mon premier réflexe fut de jouer sur la couleur du leurre pour déclencher de nouveaux des touches. Mais rien y changer.

Les bass auraient t-ils disparus? sont-il inactifs?

Il était pour nous impossible d’imaginer que le soucis vienne du leurre.
Notre confiance aveugle en lui nous portent préjudice. 
Il ne me fut pas longtemps pour le comprendre.

Changement de leurre pour un modèle plus planant et les bass s'enfilent à nouveau comme des perles. Tandis que mon collègue se mordait les doigts.


Voyons ensemble les différents modèles et leurs caractéristique.

5.1/ les créatures



Si vous êtes débutant il est souvent difficile d’avoir confiance en ce genre de leurre.
La barrière psychologique vous freine à avoir confiance.

En effet cette famille ne ressemble à aucune proie potentielle dans la nature.

Pourtant elles émettent une tonne de vibrations qui séduisent les carnassiers et nos amis les black-bass.
Essayez les en weightless, ou en trailer de jig et vous serez surpris des résultats.

5.2/ les écrevisses (craw)

Tous les pêcheurs de bass l’en compris. Un jig imite à la perfection une écrevisse en déplacement.
Alors pourquoi ne pas améliorer encore plus son comportement?
Les craw sont sans doute les trailer de jig les plus utilisés.

Regardez toujours la nature autour de vous quand vous partez pêcher.
Repérez les espèce d’écrevisse vivant dans votre secteur.
Approchez vous le plus possible de leur couleur et de taille.

5.3/ les chunk

Malheureusement très peu distribué en France.
Pour tout vous dire je n'en ai jamais trouvé dans un magasin.
Pourtant outre-atlantique il est autant utilisé que les craw.

Mais qu’est ce qu’un chunk?

C’est un bout de plastique imitant une écrevisse.
Un simple corps formant un parallélépipède et deux pinces.

Prêtent à flapper à la moindre sollicitation.



5.4/ les grubs (virgules)



 Plus connus dans notre pays sous le nom de virgules.
C’est  avec nostalgie que je vous parle de ce type de leurre.

Car c’est avec cette famille que j’ai découvert la pêche au .LS. Il y a plus de 25 ans.
Ça ne me rajeunit pas tout ça .

Qu’il soit avec une simple ou double queue.
Les grubs vont imiter  une écrevisse ou un petit poisson en fuite.
Leur ondulation discrète comparé à un shad déplacent beaucoup d’eau.

5.5/ les shads

Surement le leurre le plus utilisé en France. Tous carnassiers confondus.
Pour vous en convaincre.
Ouvrez vos boite de leurres ou celle de vos collègue.

Le shad à une forme de poissonnet plus ou moins réaliste.

Équipé la plupart du temps d’un paddle (queue vibratoire).
Il peut être aussi de type finesse avec une queue:

  • En pointe
  • En fourche

Voilà pour les différents types de trailer que vous pourriez associer à votre jig.
Une chose importante à prendre en compte est la forme du leurre suivant l’animation que vous voulez donner.

  • Animation planante. Afin de ralentir la chute de votre jig au maximum. Privilégier les créatures avec beaucoup d’appendices, ou alors un shad avec un gros paddle.
  • Pêche de réaction. Des fois les bass resteront bouche cousue devant votre leurre. Pour les obliger à mordre. Va falloir ne pas leur donner le choix. Choisissez un leurre de forme effilé comme un shad finesse ou un worm. Votre jig ne sera s freiner à la descente.

Maintenant vous avez fait votre choix de jig et trailer.
Pour rendre l’ensemble irrésistible. Il va falloir faire...

6/ Le bon choix de couleur:

Quelle couleur de jig choisir?

Dans tous les types de pêche cette question revient souvent.
Le choix de la couleur sera déterminé en fonction de plusieurs facteurs:

  • La couleur de l’eau (clair, boueuse….)
  • le temps (ensoleillée,sombre….)
  • la présence des proies présente sur le secteur (vif, écrevisses….)

Certains pêcheurs pensent que la couleur n'a pas vraiment d'importance.
Je ne suis pas d’accord avec eux.
Le choix de la couleur pourra jouer en votre faveur et vous aidez à réussir votre partie de pêche. Ou tout au contraire passé complètement à côté.

Qui n’a jamais vu son collègue sortir tous les poissons alors que vous êtes encore capot?

Une règle de base pour choisir sa couleur est de :

  • Eau claire + soleil = couleur naturelle / translucide
  • Eau claire + temps couvert = couleur naturelle
  • Eau foncée = leurre sombre

Vous aurez remarqué que dans cette règle de base. je ne parle pas volontairement des couleur flashy.
Je n’ai jamais eu de résultat probant avec ces dernière. Préférant ainsi les couleurs plus naturelle.

Peut être que je me trompe?

Bien sûr ceci reste une règle qui demande qu’à être transgressée.
La seule chose qui pourra vous confirmer si votre choix est bon.
Reste le black bass que vous venez de déloger du fond de sa cachette.

6.2/ les couleurs les plus communes pour le bass:  

Avez vous déjà vu une boite de leurre d’un basser?
Oui.
Alors vous avez du voir la couleur prédominante de celle ci?

Il y a une couleur, ou du moins une déclinaison de couleur qui surpasse toutes les autres.

Le vert.

Vous trouverez ci-dessous les dénomination des couleurs que l'on peut retrouver sur les sachets de leurres:

  • Green pumpkin
  • Watermelon
  • Pumpkin
  • Green sunfish
  • Dark green
  • Etc….

Pour aller plus loin voici quelques exemple:

  • Pour les pêches dans les peu profonde (shallow) avec des eaux sombre. Les coloris bleu noir, rouge noir, et autres couleurs plus sombres donne de bon résultats.
  • Pour les zones profondes au eaux claires (synonyme de zone rocheuse). Choisissez des nuances de bruns
  • Pour les zones shallow et claires(synonyme d’herbier). Les nuances de vert auront votre préférences.

Pour trouver des combinaison de couleur intéressante je vous invite de voir le site d’un expert ici.

Les explications sont claires et détaillées. De plus plus ses arguments sont cohérents et réfléchis.

Maintenant que vous êtes équipé de A à Z.
Il serait temps de voir…

7/ Quand et comment utiliser un jig?


A la question, quand les utiliser?
Ma réponse pourrait être courte et concise.

Partout et tout le temps.

Mais je ne pense pas qu’elle vous apporterez une plus value intéressante.

Voyons voir les animations possible à utiliser.
7.1/ la pêche à gratter:

 
Surement l’animation la plus populaire des pêcheurs qui découvrent la pêche du bass aux jigs.

Pourtant une simple animation en dent de scie, comme vous le feriez pour pêcher le sandre n’est pas forcément la solution la plus adaptée à notre diable vert.




Pour réussir il vous faut:

  • Privilégiez un jig plutôt lourd (14gr) de type football
  • Effectuez des tirées lente, un peu à la façon de la pêche à la tirette
  • Gardez le moral car cette technique va vite devenir fastidieuse.
  • Les jupes en rubber seront parfaite.

Si vous n’aimez pas les pêches lente.
Une autre alternative se prête à vous.

7.2/ le swimming jig:


Qu’est ce que le swimming jig?

En traduction littérale swimming jig veut dire “jig de natation”.
Ce n’est ni plus, ni moins le fait de pêcher en linéaire.


Quel jig utilisez pour cette technique?

Comme vous en doutez surement. l’utilisation d’un swimming jig est conseillé. mais tout autre jig pourrais faire l’affaire.

Voici quelques conseils pour pêcher en swimming:

  • Utilisez des jig léger 7gr étant une bonne moyenne.
  • Pour un effet planant. prévoyez un trailer assez gros de style grub ou shad.
  • Afin de ne pas piquer la faucille de votre leurre sur l’hameçon. Positionnez cette dernière pointe vers le bas.
  • Si vous pêchez de grande zone d’herbier. N’ayez pas peur de pêcher en tresse directement. Cette dernière coupera facilement la végétation.
  • Pour l’animation. lancez, laissez couler, puis variez la vitesse de récupération.
  • N’hésitez pas à rentrer en contact avec les obstacles. Cette opération à tendance de déclencher des touches.

Bref le swimming jig peut remplacer allègrement vos spinnerbait.
Ainsi vous pouvez proposer au black-bass blasés de voir passer des palettes à toute vitesse, des vibrations totalement différentes.

Une autre animation que j’ai découverte en regardant une vidéo canadienne sur la pêche au walleye et smallmouth bass.

7.3/ Le jig à dandiner :

Non je ne vais pas vous parler de ice-jigging. Mais bel et bien de pêche au jig.
Dans une vidéo qui malheureusement n’est plus en ligne.
Des pêcheurs pro utilisaient leurs jig un peu à la façon d’un plomb palette.

Je n’ai pas eu l’occasion d’approfondir à 100% cette façon d’employer un jig.
Mais je ne vois aucunes raisons pour qu’elle ne fonctionne pas.

Donc si vous avez déjà essayé, merci de faire votre retour dans les commentaire.

Ces 2 animations mon permis de prendre du poisson depuis que je pêche au jig.
Ou du moins depuis que j’essaye de m’améliorer dans cette technique assez complexe.

Mais si je ne devrai garder qu’une façon de faire ça serait bien celle ci.

7.4/ Le jig en power fishing :

La première fois que j’ai lu un article la dessus.
Je me suis dit comment est-ce possible?

Un leurre destinée à gratter le fond. Ne peut être employé en power fishing.

Vous savez quoi?

J’avais tort et j’allais l’apprendre à mes dépends.

Une belle journée du mois de mars. Un amis décida de m'emmener en Camargue. 
Pour pêcher le bass en pré-spawn au jig.

Après 2 semaines de pluie et de froids consécutif. Le soleil était revenue.
Les premiers bourgeons font leur apparition. 
Les faisans préparent la saison des amour. 
Bref le printemps enfin montré le bout de son nez.

Tandis que je gratter tranquillement le fonds avec le jig que Sylvain m’a prêté.
Je le voyez jeter tout azimut son bout de plombs dans la végétation rivulaire.
Un lancés , par ci, un lancé par là. 

Ses gestes se décomposer avec une précision déconcertante. 
Il maîtrisait parfaitement sa  technique. En fin de journée le score fut son appel.

Le lendemain rebelote, mais cette fois j’avais retenue la leçon de la veille.
Nous allons voir ici comment procéder.

Imaginez pouvoir pêcher chaque cm² de vos poste.
Peigner efficacement chaque branches, rochers, ou autres caches susceptible de receler un gros bass. 

Tout ça avec une vitesse d'exécution incroyable.
la technique paraît simple au premier abord.
mais le bon choix de matériel jouera un rôle important sur votre réussite.

le choix du jig ici sera primordial.
Vous allez pêcher la grande partie de votre temps des zones encombrées.
Là ou beaucoup de pêcheur refusent de jeter leur leurre sous peine de le perdre.

Un jig de type ARKEY sera un véritable 4x4 pour se faufiler sous ce dédale de branchage.

Avez vous deja eu marre de devoir changer de leurre à chaque configuration de poste? (profondeur,etc…)

Avec le jig vous éliminez à 90% cette contrainte.

Partez sur un poids standards d'environ 7gr.
Jouez sur le volume du trailer pour modifier à souhait sa vitesse de descente.

Le choix de ce dernier se fera en fonction de vos goûts. Mais surtout celui des bass.



Pour l’animation rien de plus simple:

  • Positionnez votre embarcation au plus prêt du poste.
  • Lancez votre jig dans la zone repérée. En général cette dernière n’excède pas plus d’un dizaine de cm².
  • Soyez précis et discret lors de votre lancé (la clé de la réussite). Ici le flipping et le pitching seront vos alliés.
  • A l’impact dans l’eau. Laissez couler votre leurre.
  • Gardez un œil rivé sur votre ligne. Au moindre déplacement ferrez.
  • La majorité des touches en lieu à la descente. Si votre leurre ne touche jamais le fond. Il y a de grande chance qu’un bass les intercepté. Ferrez.
  • Une fois votre jig au fond. Faites 1 ou 2 animation. puis ramenez.
  • Relancez, recommencez et ainsi de suite.

Je parie que vous attendiez à une solution miracle compliqué?
désolé de vous décevoir. Mais si tous les paramètres sont bon.
Les black vont s’enfiler comme des perles.
Alors à vous de jouer.

8/ Comment améliorer son jig :

Un jig sorti de son emballage est prêt à l’emploi.
Vous pouvez pêcher directement avec. il sera opérationnel.
Cependant il existe des astuces pour l’améliorer.

Vous voulez en savoir plus?

Oui.
Alors c’est parti.

En fait, il existe deux modification simple pour améliorer votre jig.
pas besoin d’outils spécifique pour y réussir.
Une simple paire de ciseau et en avant Guingamp.

  • Modification la weed guard (protection anti herbe)
  • Modification de la jupe

rien de bien compliqué en soit. Même un enfant de 5ans pourrais le faire. Attention je ne vous dis pas de faire travailler des enfant inégalement.

Si vous avez déjà pêcher au rubber jig.

Quel est votre taux de réussite au ferrage?.

Soyez honnête.

Personnellement à mes débuts c’était presque un poisson sur deux de loupé.
Oui vous avez bien entendu. Un poisson sur deux.
Soit 50% de loupé.

Vous imaginez mon état de colère?

Pourtant mes ferrages me semblaient bon. J’étais persuadé de bien pêcher.
Mais il fallait se rendre à l’évidence.
Quelque chose clochait. Mais quoi?

En cherchant un peu sur le web. Notamment sur des vidéos américaine de bass fishing. La cause à tous mes problème m'apparut comme par magie.

8.1/ Modifier la protection anti herbe (weed guard) :


La protection anti-herbe (weed-gard) est très efficace pour passer dans les obstacles.
Sans elle. Votre jig resterai à chaque fois planté dans un  obstacle.
Adieu les bass et bonjour le trou dans votre portefeuille.

L’inconvénient c’est souvent qu’elle est souvent trop dur.

Ce qui ne vous permettra pas un ferrage optimal.
A moins bien sûr de ferrer comme un bûcheron et encore.

La solution est toute simple. Et depuis l’avoir trouvé mon ratio touche/poisson est bien meilleur.
Voyons voir les différentes possibilités envisageable:

Désépaissir:

Il est rare d’avoir besoin de 30 ou 40 fibre sur votre jig.

  • Commencez par en supprimer quelques unes.
  • Ne les arrachez pas. Cela pourrait créer un trou important qui sera néfaste pour les accros.
  • Coupez les à la base avec votre ciseau.

C’est bien beau tout ça Nico.
Mais combien de fibre dois je couper pour garder mon jig opérationnel?

Alors pour ça l’expérience sera déterminante et je ne saurai point la remplacer.
Par contre voici deux conseil pour vous aider:

  • Plus votre jig sera lourds et moins vous devrez en enlever.
  • Le type de couverture vous guidera aussi dans votre choix. Les acrros sont différent si vous pêchez un herbier ou un amas de bois.

Raccourcissement.

Ensuite, vous pourrez toujours raccourcir les fibres restantes.
Ainsi votre jig sera plus souple et les ferrages améliorer.

Pour ce faire:

  • Prenez votre jig dans la mains.
  • Tenez le à l’horizontale.
  • Coupez les fibre au niveau de  la pointe de l’hameçon.

Voilà pour la protection.

Nous avons vu plus haut que vous pouvez jouer  sur la vitesse de descente du leurre, afin d’être le plus efficace possible.
Pour ce faire vous aviez le choix entre 2 solutions.

  • Jouez sur le poids du jig.
  • Augmentez la taille du trailer

Je vous offre ici une 3ème solution.

8.2/ Jouer sur le volume de la jupe :

Quels avantages de modifier le volume du jig?

  • Ralentir sa descente.
  • Proposer une plus grosse bouchée, qui parfois fera la différence.




Alors comment faire?

1ère solution:

  • Présentez le jig à la verticale.
  • Coupez la jupe sous la hampe de l’hameçon.
  • Suivez la courbe du jig. La jupe doit suivre la forme  d’une parabole.

Seconde solution:

Pour augmenter considérablement la taille de votre jupe.
J’ai trouvé une astuce incroyable sur l’excellent “swimbait blog” .
(Malheureusement ce dernier n’est plus actualisé depuis des années)

  • Achetez dans une pharmacie du baby oil de Johnson & Johnson
  • Mettez vos jig dans un récipient.
  • Recouvrez les d’huiles
  • Laissez tremper 2 heures.
  • Rincez à l’eau froide et au produit vaisselle.
  • Laissez sécher en séparant tous les brins.

Et voici le résultat.

Surprenant ?

Pour conclure
En pêchant au jig. Vous pourrez attraper des poissons partout et pendant toutes les saisons.
Vous avez entre vos mains. Toutes les informations nécessaire, afin de vous adapter aux conditions rencontrées au bord de l’eau.

Même si mon article est tourné prioritairement sur la pêche du black bass.
Il peut être efficace sur la majorité des carnassiers présent sur le sol français.
En choisissant le bon modèle de jig, le bon trailer et la bonne couleur.
Vous mettez dans votre poche toutes les chances pour sortir un big bass.
Alors maintenant à vous de jouer.

Si vous avez besoins d’informations supplémentaire.
Commentez ci-dessous.
Ou partagez l’article.

Share on Google Plus

About PECHE SANSKILLER

This is a short description in the author block about the author. You edit it by entering text in the "Biographical Info" field in the user admin panel.
    Blogger Comment
    Facebook Comment

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire