PECHE EN RUISSEAUX OU TROUVER LES TRUITES?

peche en ruisseau truite

Pour comprendre où trouver les truites dans un ruisseaux. Il est important à mes yeux de savoir d’abords: 
Comment les truites se comportent?et pourquoi elles vont se tenir dans des zones bien précises? En fonction de la météo, des saisons ,etc... C’est se que nous appelons communément le sens de l’eau. Ce sens de l’eau n’est pas inné comme pourrez le croire certains. Il s'apprend et s’affine avec le temps (l’expérience). Mais en temps que débutant il est parfois bien difficile de comprendre le cycle des poissons. Surtout si personnes ne vous le montre, ou vous l’enseigne. Dans cette articles nous allons essayez de comprendre et décrypter un maximum d’informations, afin que vous puissiez les mettre en pratique une fois au bord de l’eau et enfin localiser les truites pour mieux les pêcher.

1/Comprendre les besoins des truites: 

Les truites ou du moins les poissons en général, sont guidés par leurs instincts primaires. Pour simplifier le schéma, nous pouvons les classer en 3 catégories:
 ⦁ Manger 
⦁ Dormir 
 ⦁ Se reposer
Certains de ces facteurs sont primordiales pour la survie d’une truite.
Quels sont les besoins primordiaux que les truites recherchent?
 ⦁ L'oxygène: Elles ont besoin de respirer pour vivre. Dans un ruisseaux ou n’importe quel cours d’eau, vous trouverez généralement les salmonidés à proximité de l’endroit le plus oxygéné. Bien sur il faut prendre en compte aussi la dissolution de l’oxygène dans l’eau en fonction des saisons. Donc évitez les eaux stagnantes. 
⦁ La nourriture: Comme nous les truites en besoin de manger. Elle ne seront jamais bien loin de leur garde manger. Trouvez la nourriture et vous trouverez à coup sur le poisson.
⦁ Sécurité et repos: En dehors de leur périodes alimentaire. Elles ont besoins de se reposer, mais sans jamais s’éloigner vraiment de leur source de nourriture. Elles ont également besoin de cachettes pour se dissimuler de leur prédateurs. Cela va du simple caillou qui ralenti le courant, ou un abri comme un arbre ou un buisson. Si ces caches se situent non loin d’une zone profondes et de la nourriture. Alors il y a fort à parier que sa soit un hot-spot (un bon poste de pêche). 
Avec ces 3 points fondamentaux vous pouvez commencez à savoir ou peut se trouver les truites

2/Comprendre les différents courants dans un ruisseau:

Ou pecher les truite en ruisseaux

Lorsque vous débutez la pêche de la truite et que vous découvrez pour la première fois le cour d’eau. Il est souvent difficile de savoir ou pêcher en priorité. Dans votre tête les poissons peuvent se trouver partout. N’ayez crainte nous sommes tous passés par là et moi le premier. Avant de vous éparpillez à vouloir lancer votre ligne tout azimut. Posez vous, observez et réfléchissez à votre plan d’attaque. En un mot apprenez à lire l’eau. Souvenez vous des besoins primaires de la truite que vous avez lu plus haut. Essayez d’imaginer se qui se passe sous l’eau.
Comment un appât naturel se comporterais en dérivant dans le courant?
Comment le courant creuse la rivière? 
Une truite, quelle soit en période d’activité ou non, cherchera toujours l'endroit ou le courant de fonds est ralenti. Si il existe une chose essentiel pour nos belles mouchetées, c’est le rapport dépense énergétique/calories. Que ça soit un ruisseaux, une rivière ou bien un fleuve, les courants fonctionnent tous de la même façon, bien sur ceci à des échelles différentes. L’avantage majeur d’un ruisseaux est sa taille. Contrairement à une rivière ou un fleuve, il est beaucoup plus facile de lire l’eau et ainsi localiser les truites beaucoup plus facilement. Vous allez voir avec l’expérience et un peu d’observation. la rivière va s’ouvrir à vous tel un livre. Ainsi vous pourrez localiser les truites plus facilement.

2.1/le radier:

Qu’est ce qu’un radier? 
Le radier est la partie du ruisseaux où l’eau s’écoule le plus rapidement sur une faible profondeur. Il est principalement composé de substrat, de petit cailloux (style galet) et parsemé par quelques blocs rocheux qui entravent le courant. Il se situe souvent entre 2 zones plus profonde(fosses ou Pool). Comment reconnaître un radier?
Le radier est facilement reconnaissable, grâce à sa faible profondeurs et aux accélérations de courant. Un bon radier répondra à tous les besoins primaire de la truite:
 ⦁ Le courant apportera un fort taux d’oxygène nécessaire au salmonidés. 
⦁ Sa faible profondeur va créer un environnement favorable au développement des insectes aquatique. Une source essentiel de nourriture pour dame fario. 
⦁ Les rochers présent sur le radier vont créer des remous, contre courant. Ce qui offrira des caches et zone de repos pour les poissons. 
De plus les fosses ou pool à proximité immédiates du radier apportera confort et sécurité. C'est un très bon poste à truite notamment en été. 

2.2/La tête de pool: 

 Généralement cette zone se retrouve directement à l’aval du radier. Le courant devient plus uniforme et la profondeur plus importante. Cette zone apporte aux fario un abris, un repas facile et abondant. Dans cette partie du ruisseaux les truites sont souvent au bord du courant , contre-courant ou sur le fonds à attendre une manne providentielle transportée en aval du radier. Comme le radier la zone rapide est un poste prometteur à la belle saison ou pendant les périodes de chasse des belles mouchetées. 

2.3/Le pool: 

 Un pool est la partie la plus profonde d’un ruisseau ou le courant est beaucoup plus lent. Appelé aussi communément fosse. Les truites profitent de cette zones ou elles se sentent en sécurité et peuvent se dissimuler facilement au yeux des intrus. Dans des cours d'eau peu profonds, les fosses pourraient être les seules zones qui retiennent les poissons. De plus il est rare qu’un pool ne soit pas encombré d’un arbre ou de gros blocs de roches qui constituent de véritable cachettes pour nos salmonidés. Les poissons se postent tout autour de ces obstacles mais les plus beaux se tiennent généralement dans l’amorti à l’arrière.

2.4/Les remous: 

 Un remous est un tourbillon formé par un obstacle présent dans la rivière créant un contre-courant. Cette dépression va créer une sorte d’entonnoir qui piégera la nourriture dérivant dans le courant. En jetant votre ligne à l’intérieur de ce remous, vous pourrez pêcher avec insistance cette zone, sans que jamais votre appât en sorte. 

2.5/La queue de pool: 

 A cet endroit le courant principal reprend son accélération au fur et à mesure que le fond diminue. Cette partie plus étroite que le pool, forme un entonnoir naturel. Ce phénomène concentre la nourriture. Un bon poste pour rechercher les poissons actifs. 


3/Comprendre le rôle des différents obstacles d’un ruisseau: 

peche ruisseaux

Voici le troisième éléments clé pour savoir lire un ruisseau correctement. Par obstacles j’entends tout ce qui pourrais casser la monotonie du ruisseaux. Comme certaines structures visible (arbre, rocher, etc…) et d’autre un peu plus dur à visualiser du par exemple au changement de fonds( trou, contre courant, etc…). En règle générale les zones ou différents type d’obstacles et de courant se croisent sont d’excellent postes à truite. 

3.1/Rocher, arbre et autre structure: 

Tout objet faisant obstacle à la circulation du courant mérite d' être pêché. Ces obstacles apportent à la truite un abris nécessaire au repos et à sa sécurité. Si en plus ces derniers se situe dans une zone favorable aux farios (fosse, radiers, queue de pool, etc) alors plus vos chances de capture seront grande. Sachez que plus la distance entre le poste de chasse et la cachette est faible. Plus vos chance de déloger un joli poisson est grand. Peignez le postes en long, en large et en travers afin de trouver ou se dissimule dame fario. 

3.2/ Les changements dans la rivière: .

 Certainement plus discret que les postes vu précédemment, ils ne sont pas exploités régulièrement, car, pour la plupart d’entre eux, difficile à lire ou bien même difficile à aborder Les changements brutal de substrats , des cassures dans la roches, des trous, ou tout simplement un changement de pente, sont de bons endroits pour pêcher la truite. Tous ces éléments en un points commun, il peuvent ralentir le courant de fonds. Un bon exemple est la zone où le radier tombe dans les eaux plus profondes. Cet endroit crée une dépression assez marqué permettant aux truites de se reposer ou se nourrir dans le courant plus lent du dessous. D'autres endroits sont bons. Comme l'intérieur des courbes ou toutes autres dépressions en bordure de courant. Une bonne paire de lunettes de soleil polarisées vous aidera à localiser les structures cachées sous la surface. 

3.3/Les différentes lignes de courants:

 En ruisseaux les courants ne sont pas tous uniformes. En limite de la veine d’eau principal des ligne de courant d’une amplitude plus faible se forme. les truites aiment se placer dans ces voies qui leur apportent la nourriture Avec une certaine expérience, vous serez en mesure de détecter ces lignes subtiles, le long de la surface où le courant lent rencontre les veines plus rapide. Prenez le temps d’analyser le courant avec précaution car il circule sur et autour des structures. Recherchez les remontées de bulles flottantes ou toutes zones où il y a une différence notable dans la vitesse actuelle. 


Pour pêcher des truites

4/Les postes de repos et postes de chasses:

Nous venons de voir à peu près tous les endroits ou peuvent se cacher les truites. Mais si il y a bien une chose importante à prendre en compte, c’est l’humeur des truites à l’instant T. Si elles sont actives ou alors inactives les postes que nous avons vu précédemment ne seront pas les mêmes. C’est ce que nous appelons plus communément les postes de chasses ou de repos. 

4.1/Les postes de repos : 

Les postes de repos ou caches, permettent aux fario de se mettre à l’abri durant les phases d’inactivité ou en cas de danger, en se dissimulant à la vue des prédateurs. Ces postes peuvent peuvent être constitués de végétation aquatique , de bois immergé ou de blocs rocheux. 

4.2/Les postes de chasses : 

Lors de leurs phases d'activités, les truites recherchent les courants qui véhiculent leurs nourritures. Pour cela, elles doivent quitter leurs zones de repos. Elles colonisent alors d’avantage le milieu du cours d’eau, au niveau des têtes ou fins de plat (juste avant la déclivité suivante), des jonctions de veines… etc. 

4.3/les postes mixtes : 

Certains postes possèdent une veine porteuse accolée à une cache. Ce sont les meilleurs, car la truite peut s’alimenter restant invisible à la vue ses prédateurs. tentez votre chance sur ces lieux. Généralement ils sont occupés par les plus gros individus. 

Donc la prochaine fois que vous irez sur un ruisseaux, n’oubliez pas avant de faire votre premier lancer de prendre le temps à la lecture de l'eau. Choisissez votre portion à pêcher et définissez quelle structure vous allez cibler. Bien sûr, l'expérience est la clé du succès. Lorsque vous attraperez une fario. Essayez de vous rappeler les principales caractéristiques de la zone que vous pêchez. En appliquant cet exercice à chaque prise. La lecture de l'eau deviendra une compétence intuitive qui vous mènera à plus de poissons. 

Vous avez des interrogations? N’hésitez pas à laisser un commentaire.
Share on Google Plus

About PECHE SANSKILLER

This is a short description in the author block about the author. You edit it by entering text in the "Biographical Info" field in the user admin panel.
    Blogger Comment
    Facebook Comment

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire