BILAN SAISON 2015



L'ouverture de la truite va sonner le départ officielle de la pêche pour l'année 2016.
je dit officielle car pour certains pêcheurs (comme moi) la pêche ne s'arrête pas. J'ai la chance d'avoir des secteurs publique ou la pêche aux leurres ne ferme pas de l'année. La chance aussi d'avoir des postes de pêche privée ou je profiter pour assouvir ma passion. Bien sur sans aller embêter les poissons qui fraie à cette période (brochet).
Mais avant que 2016 débute "officiellement". Voici un récapitulatif de ma saison pêche 2015.

Avec l'arrivée de mes deux enfants, ainsi que de nouvelles responsabilités dans mon travail, je n'ai pas pu malheureusement aller au temps de fois à la pêche que j'aurai voulu. Mais au lieu de me plaindre sur mon sort, j'ai essayé tant bien que mal à utiliser mon temps de pêche de la façon la plus efficiente possible.
Finis les recherches de nouveaux spots. J'ai passé mon temps en fonction des saisons et des poissons actifs. Je suis resté sur des secteurs ou je connais la présence de carnassiers. Mes heures de pêches coincidées en général avec les moments d'activités des poissons.
Bref j'ai essayé de placées toutes les cartes de mon cotés et ça ne m'a pas trop mal réussi.

La truite:

Pour tout vous dire cette année la truite est une des grandes absente de 2015. Non pas que je n'ai pas réussi à en attraper (leurrer) une. Mais je l'ai très peu recherché par manque de temps. Par contre les quelques sorties que j'ai effectuées, en toutes étaient réalisées en grande rivière. Première erreur car je ne maitrise pas du tout se style de pêche et ce n'est pas en trois sorties que j'allai connaitre le sujet.
Mais mon objectif de départ était simple, visé un poisson de plus de 50cm. Pour ce donner toutes les chances d'atteindre son but, seule grandes rivière pouvait me l'offrir et je ne regrette pas du tout .
L'objectif n'est pas atteins, mais j'en suis pas loin et j'ai des images gravée plein la tête.



Ce fut aussi pour moi l'occasion d'attraper ma première truite fario à la mouche. Un véritable plaisir d'attraper un tel poisson avec cette technique. J'espère que cette année il y en aura d'autre.

Première truite à la mouche

Le chevesne:

Encore un poisson que je n'ai pas vraiment cherché en 2015. Pourtant j'ai un spot à gros chub juste à coté de la maison. Mais j'ai privilégié la traque d'autre poissons. Je toucherai tout de même 2 chevesne plutôt correcte. L'un pendant une session truite et l'autre sur une session chub.



Les perches:

Ah les perches, parlons en des perches. La saison à plutôt bien débuter pour moi en linéaires. Avec un magnifique poissons attrapé en février alors que le temps ne donnez pas envie de sortir. Puis un seconds poissons attrapé dans un étang ou les toutes les perches sont atteintes de nanisme. Comme quoi à la pêche apporte toujours son lot de surprise.
Puis quelques poissons correcte aurons succombé à mes leurres, notamment en verticales et la pêche aux plombs palettes.






Carpe à la mouche:

Chaque année pendant la fermeture des carnassiers. Je  profite pour pêcher la carpe. Que ça soit à vue au pain ou en stalking. Je m'accorde toujours quelques sessions sympathique avec ces fabuleuses combattantes. Cette année le temps ma carrément manqué pour exploiter cette pêche. Par contre en pêchant le chevesne à la mouche, je me suis fait exploser quelque fois sur des gourmandes qui sont venue goûter mes nymphes. Après 2/3 casses, j'ai peaufiné mon approche et mes premiers poissons sont sortis de l'eau. Certes ce n'est pas des monstres, mais sur une soie de 6 ça défouraille. De plus ça m'a permis d faire connaitre à maa fille les joies du CATCH AND RELEASE et ça ,ça n'a pas de prix.


Le sandre:

Un poisson que je ne recherche plus depuis que je pêche aux leurres. Mes prises concernant ce poissons était vraiment anecdotique. Comme celle du mois de mars. Alors que je cherchais le bass en pré-spawn, sur un spot bien marqué, je prends 2 cartouches inférables au jig. Je passe sur un deep cranck et la je pense tenir mon premier gros bass de l'année. Surprise et excitation lorsque le poisson viens fondre la surface de l'eau. J'explose mon records qui devait plafonner dans les 50cm. Puis avec l'achat de mon sondeur pour mon float tube je passerai l'hiver à traquer le sandre en verticale ou pas mal de sandre ce seront laissés leurrer. malheureusement les gros n'étaient pas de la partie.





Le black bass:

Quelques jolis bass de pris en 2015. D'ailleurs j'ai écrit un article sur mes session que vous pouvez retrouver ici.



Brochet, pike et Gädda:

Chaque année j'attrape 1 ou 2 brochets, sont vraiment le chercher. D’ailleurs encore cette année j'en ai attrapé pas mal en recherchant la perche au plomb palette. Outre ces prises non voulu, j'ai eu l'occasion à plusieurs reprise de le rechercher spécifiquement. D'abord lors de mon premier séjour pêche en Suède, puis en le recherchant lus spécifiquement en big-bait. je n'arriverai pas à passer la barre mythique du mètre, mais quelques jolis poissons auront succombé à mes leurres.






Voilà pour cette saison 2015. Courtes en temps de pêche mes j'aurai la chance d'exploser quelque un de mes records et surtout le plus essentiel prendre du plaisir au bord de l'eau.
Il est temps pour moi de faire mes objectif 2016.
A+ PsK

Et pour vous est ce que 2015 fut une bonne saison?
Share on Google Plus

About PECHE SANSKILLER

This is a short description in the author block about the author. You edit it by entering text in the "Biographical Info" field in the user admin panel.
    Blogger Comment
    Facebook Comment

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire