PECHE DU BLACK BASS EN TOPWATER


Voilà plus de deux ans que j'ai un peu abandonné la pêche du black au profit de la truite.Mais cette pêche me manque de plus en plus,alors depuis cette fin d'été j'ai décidé de remédier au problème.
Vu que je n'ai pas vraiment de temps pour me lancé sur de longue sessions,j'ai décidé de pêcher  le diable vert uniquement à coté de chez moi.Pêcher le Lez à Montpellier c'est comme ce mettre soit même des bâtons dans les roues, pourtant la population de black bass ne se porte pas trop mal,mais les poissons son sur éduqués,bac+10 comme en dit chez nous.
Pour rajouter un peu de piment à la situation je déciderai de pêcher seulement en topwater.Quitte à ne pas faire de gros bass, au temps prendre du plaisir et quel plaisir de voir sont leurre se faire éclater dans une gerbe d'eau.Même si certains coin de pêche de Montpellier ressemble un peu à la Floride, la population de gros bass est bien différente.


Suivant les conditions j'alternerai entre surface et subsurface.Tout y passera ,stickbait, popper, softsitck, frog, buzzing.


Même en pêchant avec des leurres de plus de 10cm, il est difficile de ne pas se faire stopper par les petits bass omniprésent sur la rivière.Certains en même les yeux plus gros que le ventre.


Vu le bruit de castagnettes qu'émet le SUPER SPOOK il doit faire fuir tous les bass blasés des environs. Du coup j'essaye d'autre leurres aux sonorité différentes (SAMMY, DOX X jr), afin de moins effrayé la faune aquatique,mais les résultats ne sont pas très probant.



Sur une session coup du soir en sortant du taf,je m'arme de ma canne casting et quelques frog histoire de peigner les herbiers qui prolifère sur certains spot. j'aurai plusieurs suivi, raté de petit black qui n'arrivent pas à gober ma basi.Dans une trouée je vois un V caractéristique suivre mon leurre, puis un énorme remous fait disparaitre mon leurre dans un bruit assourdissant.
Je garde mon calme pour ne pas ferrer immédiatement, puis envoie un ferrage de bucherons, le fish sonde et m'offre quelques chandelles avant de se rendre. Yes enfin un poisson correct.

BASIRISKY POWA
Me voilà au bord du Lez pendant ma pause déjeuner,fini les forte chaleurs,le mistral c'est levé et à eu pour effet de faire descendre tout les fish en profondeur.La pêche va être difficile,mais en général dans ces situations la qualité prime souvent sur la quantité.
 Ces conditions météo sont parfaite pour ressortir mon SUPER SPOOK ,vu son bruit il sera capable de faire bouger les poissons de loin. Après plus d'une heure à prospecter  sans voir le moindre signe d’activés,mon leurre disparait dans la masse d'eau et  après un combat hippique le fish rends ses armes.


J'aurai pensé vraiment profiter plus au mois d'octobre de ce poisson fantastique qui est le black bass.
Mais les inondations à répétition dans la région Montpellieraine en coupées cours à mes plans.
L'hiver n'est pas encore là et j'espère pouvoir faire encore quelques session bass d'ici là.
Je pense qu'en recherchant les poissons avec différente techniques m'aurai permis de tirer mon épingle du jeux,mais mon but premier était de prendre du plaisir et l'objectif est pleinement atteint.


Share on Google Plus

About PECHE SANSKILLER

This is a short description in the author block about the author. You edit it by entering text in the "Biographical Info" field in the user admin panel.
    Blogger Comment
    Facebook Comment

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire